La situation qui semblait être un peu calme s’est encore enflammé dans la nuit de mardi à mercredi 12 juin 2019 à Tchaourou. Profitant de la sortie du fétiche Oro,…

Poursuite des échauffourées à Tchaourou Plusieurs policiers et civils blessés, des dégâts matériels

Poursuite des échauffourées à Tchaourou Plusieurs policiers et civils blessés, des dégâts matériels

La situation qui semblait être un peu calme s’est encore enflammé dans la nuit de mardi à mercredi 12 juin 2019 à Tchaourou. Profitant de la sortie du fétiche Oro, les manifestants après avoir réussi à chasser les éléments de la police républicaine du commissariat de la ville, l’ont incendié. Les épreuves de l’examen du Certificat d’études primaires entreposées dans ledit commissariat ont été consumées.
Des deux côtés, la voie inter-Etat Cotonou-Niamey est restée bloquée à la circulation pendant plusieurs heures. Elle n’a été ouverte qu’au petit matin de ce mercredi aux environs de 02 heures. Mais les manifestants, apprend-on, ont encore bloqué cette route.
On note des blessés aussi bien dans le rang des manifestants que des forces de l’ordre.
Une situation qui profite aux divorcés sociaux qui passent de maison en maison pour ranconner les citoyens en brandissant la menace d’incendier leur concession.
Plusieurs maisons d’habitation sont incendiées avec d’importants dégâts matériels.
Quelques manifestants ont été interpellés par les forces de l’ordre.
La situation semble très tendue dans cette ville.
Les forces de l’ordre demandent des renforts pour maîtriser la situation.

F. A. A.

  • Social Links: