L’« Eco » est le nom de la monnaie unique qui sera en circulation en Afrique de l’Ouest, théoriquement dès 2020. Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao ont formellement…

Monnaie commune de la Cedeao: Le nom « Eco » adopté

Monnaie commune de la Cedeao: Le nom « Eco » adopté

L’« Eco » est le nom de la monnaie unique qui sera en circulation en Afrique de l’Ouest, théoriquement dès 2020. Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao ont formellement adopté cette appellation à la faveur de leur cinquante-cinquième conférence, tenue samedi 29 juin dernier à Abuja au Nigeria. En attendant le symbole de la devise commune, les dirigeants de la zone réaffirment ainsi leur volonté d’œuvrer à la mise en place d’une union monétaire viable au profit de ses 350 millions d’habitants.

Ils se sont prononcés sur les propositions faites par les ministres des Finances des quinze pays concernés et les gouverneurs des Banques centrales lors de leur réunion des 17 et 18 juin derniers à Abidjan en Côte d’Ivoire. La banque centrale sera de type « fédéral » et le système de change « flexible », avec la maîtrise de l’inflation globale comme déterminant la politique monétaire, comme suggéré par les experts. L’approche « graduée » est retenue pour l’adoption de la monnaie unique, à commencer par les pays qui remplissent les critères de convergence macroéconomique, quitte à se faire rejoindre par les autres.
En effet, la complémentarité des économies dans cette zone n’est pas encore acquise. La plupart des pays sont en relation d’affaires beaucoup plus avec les pays occidentaux, notamment leurs anciens colonisateurs, et ceux d’Asie, qu’entre eux. Les pays devraient transmettre à la Commission de la Cedeao leurs programmes pluriannuels de convergence pour la période 2020-2024, avant le 29 octobre prochain, pour favoriser la tenue de l’échéance.
De même, la libre circulation des biens, des capitaux et des personnes et le déficit des balances commerciales pesant sur l’économie de certains pays demeurent globalement des goulots d’étranglement à lever pour permettre la mise en œuvre du Programme de coopération monétaire de la Cedeao (Pcmc) et la construction d’un espace de prospérité et de solidarité. Toutes choses qui laissent planer le doute sur l’entrée en vigueur de l’Eco dès l’année prochaine comme annoncé.

C. U. P.

  • Social Links: