Au terme de sa réunion hebdomadaire, mercredi 31 juillet dernier, le Conseil des ministres a annoncé la mobilisation de plus de 5,6 milliards F Cfa au profit du Projet d’appui…

Financement du Projet d’appui au développement de la filière anacarde: Plus de 5,6 milliards mobilisés

Financement du Projet d’appui au développement de la filière anacarde: Plus de 5,6 milliards mobilisés

Au terme de sa réunion hebdomadaire, mercredi 31 juillet dernier, le Conseil des ministres a annoncé la mobilisation de plus de 5,6 milliards F Cfa au profit du Projet d’appui au développement de la filière anacarde et de l’entreprenariat agricole (Padefa-Ena). C’est le fruit de l’accord de prêt signé entre le Bénin et le Fonds africain de développement dans le cadre du financement dudit projet.

« Contribuer à la réduction de la pauvreté à travers l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ». Tel est l’objectif du Projet d’appui au développement de la filière anacarde et de l’entreprenariat agricole (Padefa-Ena) qui bénéficie désormais d’un financement de 5 671 001 680 F Cfa alloués par le Fonds africain de développement.
Selon le compte-rendu du Conseil des ministres dernier, le Padefa-Ena cible 16 communes (dont Savalou, Dassa-Zoumè, Glazoué et Djidja) dans quatre départements du Centre et du Nord-Bénin. Ce projet a l’avantage de favoriser le développement de l’entrepreunariat agricole, l’accroissement durable des revenus des acteurs de la filière anacarde, sans oublier l’amélioration notable de la productivité. Concrètement, près de 20 000 hectares de plantations et 30 000 producteurs et prestataires de services bénéficieront des fruits de ce projet.
D’après le Conseil des ministres, cet accord de prêt signé entre le Bénin et le Fonds a été transmis au Parlement pour autorisation de ratification. Les ministres en charge de ce dossier ont été instruits aux fins d’accomplir les diligences appropriées pour l’obtention de l’autorisation sollicitée en vue du démarrage des activités dudit projet.

  • Social Links: