Dans le but de fournir une meilleure formation aux apprenants, le gouvernement a décidé d’organiser une évaluation diagnostique des enseignants reversés en agents contractuels de l’Etat en 2008 au primaire…

Evaluation diagnostique Plus de 18.000 enseignants à évaluer le 24 août

Evaluation diagnostique Plus de 18.000 enseignants à évaluer le 24 août

Dans le but de fournir une meilleure formation aux apprenants, le gouvernement a décidé d’organiser une évaluation diagnostique des enseignants reversés en agents contractuels de l’Etat en 2008 au primaire et au secondaire général. L’évaluation qui est fixée au 24 août 2019 concerne 18.567 enseignants soit 9861 agents du primaire et 8706 du secondaire.

A la maternelle, l’évaluation portera sur une épreuve d’Etude de cas en pédagogie appliquée tandis qu’au primaire, il s’agira d’une épreuve (deux sujets au choix) d’Etude de cas en pédagogie appliquée et d’une épreuve de mathématiques.
Concernant les enseignants du secondaire, l’épreuve permettra d’évaluer les connaissances théoriques et professionnelles dans les matières enseignées en fonction des cycles où ils interviennent.
A la fin de l’évaluation diagnostique, les meilleurs enseignants contractuels seront admis dans la catégorie des fonctionnaires de l’Etat.
Les moins bons seront admis en formation pour une mise à niveau de 09 mois avant de subir une fois encore une évaluation.
Les enseignants dont les résultats révèleront une insuffisance seront envoyés dans l’administration publique, dans les services de leur choix.
Selon le conseil des ministres de ce mercredi 07 août 2019, l’évaluation est obligatoire et les enseignants qui ne s’y soumettraient pas seraient responsables des conséquences qui découleraient de leur attitude.
Par ailleurs, toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement des compositions.

A.A.A

  • Social Links: