Les jeunes étaient à l’honneur, le vendredi 23 août dernier à Cotonou, lors de la célébration de la Journée internationale de la jeunesse sur le thème : « Transformer l’éducation…

Journée internationale de la jeunesse 2019: Réfléchir sur les enjeux de l’éducation

Journée internationale de la jeunesse 2019: Réfléchir sur les enjeux de l’éducation

Les jeunes étaient à l’honneur, le vendredi 23 août dernier à Cotonou, lors de la célébration de la Journée internationale de la jeunesse sur le thème : « Transformer l’éducation ». C’était l’occasion pour eux et les différents acteurs du domaine de réfléchir sur les enjeux de l’éducation au Bénin.

Estimée à 34%, la population jeune béninoise, talentueuse et ingénieuse, occupe une place de choix dans la politique de développement national. Pour lui permettre de se doter des capacités nécessaires pour un devenir meilleur, toutes les attentions doivent être focalisées sur son éducation. C’est le sens du thème : « Transformer l’éducation » de la célébration, ce vendredi 23 août, de la Journée internationale de la jeunesse édition 2019   au Bénin.
A en croire Smith Ahouandjinou, directeur de la Jeunesse, des Loisirs et de la vie associative, l’éducation étant à la base même du devenir de la jeunesse, il importe d’attirer l’attention de l’opinion internationale sur  son importance pour la jeunesse dans le processus du développement du Bénin. Aussi, les jeunes doivent-ils prendre conscience de l’enjeu afin de pouvoir contribuer à la transformation de l’éducation pour leur plein épanouissement.
Le coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Bénin, Siaka Coulibaly, a rappelé à cette occasion que l’objectif de cette journée est de mettre en évidence les défis qui empêchent les jeunes de réaliser leur potentiel. « Si la jeunesse est mieux accompagnée et placée au cœur des programmes et politiques, elle sera incontestablement la solution du développement », a indiqué la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Marie Odile Attanasso. A contrario, a-t-elle poursuivi, si elle est abandonnée, elle peut être la source de tous les dangers. Car les jeunes constituent pour nos Etats des ressources humaines capables de mobiliser les intelligences nouvelles et innovantes pour la consolidation de la paix en créant les bases d’une cohabitation favorable à l’exploration d’un monde juste et pacifique. Ainsi, note-t-elle, aucune paix ne sera durable sans l’apport des jeunes.
Cette célébration a été marquée par des échanges avec les ministres sur les stratégies gouvernementales en matière de jeunesse et leurs impacts sur la mise en œuvre des politiques nationales de développement. Il a aussi été prévu des séances de partage avec des chefs d’agences sur la stratégie jeunesse 2030 du secrétaire général des Nations Unies et la mise en œuvre des objectifs durables au Bénin, des échanges au niveau des panels avec les jeunes pour leur permettre de s’approprier l’agenda 2030 et les Odd, la sensibilisation des jeunes pour le développement des approches innovantes pour la mise en œuvre de l’agenda 2030 et des objectifs de développement durable. Ces différentes activités visent à ouvrir de nouvelles perspectives d’éducation, de formation, de création pouvant permettre aux jeunes béninois d’être des acteurs outillés pour se construire un monde meilleur.
La ministre de l’Enseignement supérieur les a exhortés à faire preuve d’esprit d’initiative et de créativité, surtout de confiance en soi, et à user de toutes leurs potentialités pour relever les défis qu’imposent les incertitudes du moment liées aux mutations perpétuelles.

  • Social Links: