Elle a nom, Eléonore Ladékan Yayi. Ancienne ministre de Boni Yayi et ancienne directrice du centre des œuvres universitaires sociales et récemment élu vice-recteur à l’université d’Abomey Calavi, cette universitaire…

Remaniement ministériel: Talon surprend l’opposition et nomme un ancien ministre de Yayi, le parti FCBE ne reconnait pas Eléonore Ladékan Yayi comme militant Fcbe

Remaniement ministériel: Talon surprend l’opposition et nomme un ancien ministre de Yayi, le parti FCBE ne reconnait pas Eléonore Ladékan Yayi comme militant Fcbe

Elle a nom, Eléonore Ladékan Yayi. Ancienne ministre de Boni Yayi et ancienne directrice du centre des œuvres universitaires sociales et récemment élu vice-recteur à l’université d’Abomey Calavi, cette universitaire habituée de la gestion des choses publiques entre au gouvernement à un poste stratégique très important, celui de l’enseignement supérieur. Déjà à l’annonce du gouvernement, plusieurs langues se sont levées pour annoncer l’entrée au gouvernement d’un membre du parti de l’ancien président Boni Yayi. Il s’est avéré à la proclamation du nouveau gouvernement, de l’enseignante du supérieur, Eléonore Ladékan Yayi. Malgré le fait qu’elle n’ait jamais fait une déclaration de démission du parti Fcbe ou pour n’avoir pas intégré officiellement l’un des partis proche au pouvoir, la nouvelle ministre de l’enseignement supérieur sera très tôt rejetée par les siens Fcbe. En effet, joint au téléphone par nos confrères de Banuto, le porte-parole des Fcbe, l’honorable Nourénou Atchadé réfuta la présence d’un membre de son parti Fcbe au gouvernement. «FCBE n’a envoyé personne au gouvernement et FCBE n’a discuté avec personne pour la formation du gouvernement », a martelé Nourénou Atchadé qui poursuit : «Personne n’a touché FCBE pour la formation du gouvernement et FCBE n’a envoyé personne au gouvernement», a insisté l’opposant.Selon l’ex-député, avoir été ministre sous le régime Boni Yayi, ne fait pas toujours d’Eléonore Yayi Ladékan, une militante FCBE. «Si un ancien ministre de Yayi se retrouve au gouvernement c’est à titre personnel », a martelé l’ancien député. Selon le porte-parole du parti de l’ex-président béninois, la nouvelle ministre du supérieur n’est plus active au FCBE depuis son départ du gouvernement Yayi. «Je ne l’ai pas vue militer au sein de FCBE depuis son départ du gouvernement, elle n’a rien fait avec les FCBE. Elle n’était pas au congrès on ne l’a vue nulle part», a fait remarquer Nourénou Atchadé. Il précise cependant que le parti de l’ancien chef d’Etat n’a jamais souhaité entrer au gouvernement et «n’a fait aucune démarche également pour quoi que ce soit pour le gouvernement ». Pour insister sur le fait que le parti Fcbe est de l’opposition. Dans cette logique, la nouvelle ministre de l’enseignement supérieur pourrait être alors un neutre au gouvernement Talon, vu qu’elle est rejetée par les Fcbe et n’appartient non plus à aucun parti proche du pouvoir.

LIRE LE COMMUNIQUÉ DU PARTI FCBE

« Suite à la publication du décret N°2019-396 du 05 septembre 2019 portant composition du Gouvernement de la République du Bénin, une rumeur circule, depuis peu, sur la toile faisant état de ce que Madame Éléonore YAYI, épouse LADEKAN, nouveau ministre de l’enseignement supérieur, proviendrait du parti FCBE.
Par le présent communiqué, le parti FCBE vient démentir cette affirmation qu’il qualifie de grotesque mensonge. Ce n’est qu’une intoxication comme les innombrables auxquelles ont habitué le peuple béninois, les princes au pouvoir depuis avril 2016.
Madame Éléonore YAYI épouse LADEKAN n’est ni membre fondateur, ni membre du Bureau Exécutif, ni membre d’aucune structure de base du parti FCBE.
Elle a été certes un ancien ministre du Président Boni YAYI mais n’a jamais participé à aucune activité au sein du parti pouvant lui conférer le titre de membre du parti.

Si tous les anciens ministres du Président Boni YAYI sont FCBE alors on dira aussi que Messieurs Babalola Jean-Michel Hervé ABIMBOLA, Modeste Tihounté KÉRÉKOU, Sacca LAFIA, Alassane SEIDOU, Cossi Gaston DOSSOUHOUI, et Madame Adidjatou Aliya MATHYS, tous anciens ministres du Président Boni YAYI et membres de l’actuelle équipe gouvernementale, sont aussi FCBE.
Enfin, le parti tient à rassurer ses militants et sympathisants, qu’aucune discussion pour une quelconque entrée du Parti FCBE dans le gouvernement n’a jamais eu lieu.
Le parti FCBE reste attaché à ses idéaux qui sont aux antipodes de la gouvernance actuelle de notre pays. »

Fait à Cotonou, le 05 septembre 2019

LE BUREAU POLITIQUE

Yannick SOMALON

  • Social Links: