Des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) à l’Union sociale libérale (Usl) en passant par la Renaissance du Bénin (Rb) aile Soglo puis le Restaurer l’Espoir », le remaniement…

Remaniement minisé : L’opposition affiche encore des signes d’unicité

Remaniement minisé : L’opposition affiche encore des signes d’unicité

Des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) à l’Union sociale libérale (Usl) en passant par la Renaissance du Bénin (Rb) aile Soglo puis le Restaurer l’Espoir », le remaniement ministériel n’a pas connu l’entrée au gouvernement d’une quelconque de ces formations politiques. Ce n’était pas gagné d’avance puisque des pronostics et autres supputations voyaient déjà l’entrée au gouvernement de ces forces politiques de l’opposition écartées des législatives. Avant et après ce scrutin, qu’elles n’ont pas été les critiques à l’endroit de cette opposition.  D’aucuns ont dit qu’elle n’est pas unie, d’autres ont argué qu’elle n’est pas organisée et qu’elle se serait laissé infiltrer. Des murs de l’opposition qui seraient lézardés et qui visiblement dresseraient le boulevard à Patrice Talon de pêcher comme bon lui semble dans le marigot.  Tout point fait, il n’en est rien. En tout cas, pas pour le moment. En dehors de la polémique sur la nomination de Eléonore Yayi Ladekan que la toile a tôt fait de considérer comme membre des Fcbe, allégation vite battue en brèche, aucune figure de l’opposition, fut-elle simple membre ou figure de proue n’a mordu à l’appât gouvernemental. Au-delà des soupçons, et même si elle donne l’air d’être divisée, on peut dire à la faveur de ce remaniement, que l’opposition continue d’afficher des signes d’une unicité.

 

Mike MAHOUNA

  • Social Links: