L’Office du Bac à travers un message vient de démentir l’information selon laquelle un enseignement déjà mort serait admis à l’évaluation diagnostique des ACE (Agents contractuels de l’Etat de 2008)…

Supposé mort parmi les admis à l’évaluation diagnostique : L’Office du Bac apporte un démenti formel

Supposé mort parmi les admis à l’évaluation diagnostique : L’Office du Bac apporte un démenti formel

L’Office du Bac à travers un message vient de démentir l’information selon laquelle un enseignement déjà mort serait admis à l’évaluation diagnostique des ACE (Agents contractuels de l’Etat de 2008) des 24 août et 07 septembre dernier. Selon ce message, il s’agit d’une campagne d’intoxication et de désinformation. Les auteurs de ladite campagne ont publié un extrait de la liste d’affichage générale des enseignants comme preuve, en lieu et place du procès verbal de délibération des admis.
Selon le message de l’Office du Bac, cette liste générale était publiée sur les réseaux sociaux bien avant les délibérations. « Le nom dudit mort ne figure même pas sur la liste des enseignants admis. La liste des admis est rendue publique et affichée au Lycée Technique Coulibaly. Elle est accessible et peut être consultée par tous », précise le message.
L’Office du Bac rassure les uns et les autres que les travaux de secrétariat, de correction et de délibération ont été faits conformément aux principes de base de l’organisation du Baccalauréat.
F. A. A.

  • Social Links: