Depuis le 23 juin 2019, qu’il a quitté le Bénin pour des raisons de santé, après deux presque mois de maintien en résidence surveillée dans son domicile de Cadjèhoun à…

Annoncé au pays : Boni Yayi bientôt de retour à Cotonou

Annoncé au pays : Boni Yayi bientôt de retour à Cotonou

Depuis le 23 juin 2019, qu’il a quitté le Bénin pour des raisons de santé, après deux presque mois de maintien en résidence surveillée dans son domicile de Cadjèhoun à Cotonou, Boni Yayi foulera le sol béninois  très bientôt. Et pour cause, trois raisons essentielles, l’y obligent.

 

Reviendra-t-il ou pas ? C’est en effet la principale question que ne cesse de se poser bon nombre de Béninois, quant au retour au Bénin, de l’ancien président de la République, Boni Yayi. L’homme, un des principaux opposants au régime de la Rupture, après avoir été contraint en guise de corolaires aux manifestations post-législatives, à demeurer cloitré dans les quatre murs de sa maison sans marge de manœuvres, avait vu sa santé se dégrader. Libéré de ce joug policier, il n’a pas trainé les pas avant d’atterrir sur le lit d’hôpital en dehors du Bénin, dans un lieu gardé secret et inconnu de la plupart de ses lieutenants.

Seulement, après  plus de cent jours passés à l’extérieur du pays, son retour est imminent. Ce qui n’est d’ailleurs pas sans justificatifs. Primo, il est éploré. En effet, Dame Yoko Biao Rosaline dite Babadimon,  la dernière tante paternelle  de Dr Thomas Boni Yayi a rejoint l’Eucharistie éternelle dans sa 108ème  année, le 13 septembre 2019 à 3h 30. Compte tenu de l’affection de  Boni Yayi pour la défunte de son vivant et de cet amour avunculaire qu’il a toujours reçu en retour de cette dernière, a demandé simplement à la famille, de maintenir le corps de la vénérée mémé à la morgue, jusqu’à son retour. Ce faisant, il compte faire de ses obsèques, une affaire très personnelle  et rendre à sa tante des hommages dignes de son rang. Pour se faire, Yayi Boni fera feu de tout bois pour venir superviser physiquement les cérémonies. Deuxio, la situation conflictogène au sein du parti Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), est aussi au centre des préoccupations liées à son retour. En tant que Président d’honneur et leader charismatique, sa formation politique actuellement divisée par l’obtention fortuite du Récépissé définitif, a plus que jamais, besoin de lui. Ceci, pour profiter de son leadership, afin que les différents protagonistes du parti puissent  régler leurs différends à l’interne et non à travers les médias et au tribunal. Ainsi, les responsables des Fcbe pourraient éviter le piège à eux tendu par le Pouvoir de la Rupture en leur offrant le fameux Récépissé définitif, gage de la consolidation de leur  parti et par conséquent de l’Opposition au régime en place. Tertio, la convocation du parti au dialogue politique avec le Chef de le l’Etat, Patrice Talon, même étant une préoccupation accessoire pour Boni Yayi, peut en outre faire partie des raisons qui fondent son retour au bercail. Un retour qui dans l’ensemble fera du bien à l’Opposition et  permettra inévitablement à Boni Yayi lui-même, de déconstruire tous les jugements l’ayant considéré aussi, comme étant un exilé de plus.

 

Janvier GBEDO (Coll.)

  • Social Links: