La Banque Mondiale a approuvé jeudi dernier, un appui financier de 100 millions de dollars, soit environ 58,6 milliards FCFA au Bénin. Selon un communiqué de l’institution financière, le financement…

Appui aux politiques de développement La Banque mondiale accorde 100 millions de dollars au Bénin

Appui aux politiques de développement La Banque mondiale accorde 100 millions de dollars au Bénin

La Banque Mondiale a approuvé jeudi dernier, un appui financier de 100 millions de dollars, soit environ 58,6 milliards FCFA au Bénin.
Selon un communiqué de l’institution financière, le financement de l’Association internationale de développement (IDA) vise à favoriser d’une part, une croissance forte et durable sur la période 2019-2021, et renforcer la gestion budgétaire d’autre part. D’après le responsable des opérations de la Banque Mondiale au Bénin, Atou Seck, l’appui financier permettra au Bénin de « remédier à des obstacles majeurs et, ce faisant, de maintenir une croissance forte et solidaire, de créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité et de promouvoir l’entrepreneuriat, en particulier chez les femmes et les jeunes ». Cet appui contribuera également à améliorer le climat des affaires et à attirer des investissements privés dans le pays, a-t-il ajouté.


En dehors de cet accompagnement financier, l’institution financière à travers un autre programme entend renforcer la mobilisation et l’administration des recettes fiscales, et l’amélioration de la gestion de la dette.
Les réformes envisagées permettront d’accroître la performance et d’améliorer la compétitivité de la Société béninoise d’énergie électrique (SBEE), de promouvoir les sources d’énergie renouvelable et de soutenir le développement de l’infrastructure numérique, et l’accès abordable au haut débit grâce à la réglementation et à la concurrence.
Actuellement, la Banque Mondiale appuie au Bénin, 19 projets dans plusieurs secteurs pour un montant total de 1,15 milliard de dollars. Les actions s’articulent autour de trois axes à savoir, la transformation structurelle de l’économie au service de la compétitivité et de la productivité ; les investissements dans le capital humain ; le renforcement de la résilience et la réduction de la vulnérabilité au climat.

F. A. A.

  • Social Links: