Le Chef de l’Etat béninois, le président Patrice Talon se présentera ce vendredi 27 décembre 2019 devant les députés à l’Assemblée nationale au Palais des gouverneurs à Porto-Novo, siège de…

Message du Chef de l’Etat sur l’état de la Nation : Talon passe au peigne fin l’ann 2019

Message du Chef de l’Etat sur l’état de la Nation : Talon passe au peigne fin l’ann 2019

Le Chef de l’Etat béninois, le président Patrice Talon se présentera ce vendredi 27 décembre 2019 devant les députés à l’Assemblée nationale au Palais des gouverneurs à Porto-Novo, siège de l’institution pour délivrer son message sur l’état de la Nation. Ceci, conformément aux dispositions de la Constitution du Bénin qui prévoit : « Le président de la République adresse une fois par an un message à l’Assemblée nationale sur l’état de la Nation. Il peut aussi, à tout moment, adresser des messages à l’Assemblée nationale. Ces messages ne donnent lieu à aucun débat ; ils peuvent toutefois inspirer les travaux de l’Assemblée ». Il s’agira de la toute première rencontre d’un Chef d’Etat avec les députés de la 8ème législature dans le cadre de cet exercice. Ceci, étant donné que ces derniers ont entamé leur mandat de députés seulement en mai 2019.
Ce rendez-vous du président Patrice Talon avec la représentation nationale sera sans aucun doute pour lui, l’occasion d’étaler les performances de son gouvernement depuis l’avènement du régime de la rupture. Il y a un an, pour le même exercice, il avait parlé de 300.000 personnes environ impactées par les projets de construction des infrastructures pour la fourniture d’eau potable surtout dans la région des Collines. Les performances dans le domaine de l’énergie, de la santé, de l’éducation avec l’évaluation des enseignants, l’amélioration du programme des cantines scolaire, l’apurement des allocations universitaires et biens d’autres secteurs tels que le programme de microcrédit nouvelle génération, l’offensive diplomatique, la réalisation des infrastructures routières, la première phase du vaste projet d’asphaltage pour ne citer que ceux-là ont été abordées.
Qu’est-ce qui a changé depuis une année ? Le Chef de l’État, Patrice Talon ne manquera pas d’apporter des réponses appropriées à cette question. Mais en attendant d’écouter les réponses du président de la République, il n’est aucun doute que bien de choses ont été réalisées par le gouvernement de la rupture depuis 2016. L’asphaltage des grandes villes se concrétise et force l’admiration. Les enseignants du primaire et du secondaire ont effectivement été évalués pour relever le niveau des apprenants. Des efforts sont fournis sur le plan économique pour garantir la croissance économique. La lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics se mène avec sérénité grâce à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Mais tout n’est sûrement pas rose et le président Patrice Talon ne dira pas le contraire aujourd’hui. A titre illustratif, la question de la fermeture des frontières terrestres avec le Nigeria continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive malgré les démarches du gouvernement sur le plan diplomatique. Le dialogue politique, en dépit de celui initié par le Chef de l’État, Patrice Talon, les 10, 11, et 12 octobre 2019 reste à parfaire à cause des velléités d’une opposition radicale au régime en place.

  • Social Links: