Une mission du Fonds koweïtien de développement séjourne depuis dimanche 5 janvier dernier au Bénin. Elle effectue une visite de plusieurs jours au cours de laquelle elle rencontrera de nombreux…

Financement de l’agriculture: Le Fonds koweïtien de développement se positionne

Financement de l’agriculture: Le Fonds koweïtien de développement se positionne

Une mission du Fonds koweïtien de développement séjourne depuis dimanche 5 janvier dernier au Bénin. Elle effectue une visite de plusieurs jours au cours de laquelle elle rencontrera de nombreux acteurs et discutera avec les autorités béninoises, afin de déterminer son apport au secteur agricole.

Munzer Hamdieh, chef de mission de la délégation du Fonds koweïtien de développement qui séjourne actuellement au Bénin a été accueilli a son arrivée à Cotonou par Zul Kifl Salami, chargé de mission du président de la République. « Nous sommes là dans le cadre du financement du Programme d’action du gouvernement dans le secteur agricole. Dans deux semaines, nous allons pouvoir aboutir à une mission réussie, nous allons parvenir à un projet d’accord réussi pour le financement de projets agricoles au Bénin », a laissé entendre l’hôte dès son arrivée. Pendant deux semaines, cette mission du Fonds koweïtien de développement rencontrera plusieurs autorités, se déploiera sur le terrain, aura divers échanges, pour mieux comprendre les enjeux autour de l’agriculture béninoises, les ambitions du gouvernement béninois, ainsi que la partition attendue d’elle. Munzer Hamdieh, chef de la délégation s’est dit confiant quant à l’issue de cette mission, et se veut serein quant au financement du secteur agricole par son institution. « Nous avons eu des échanges préalables avec le gouvernement, nous parviendrons à un accord », assure-t-il.
Le Fonds koweïtien de développement est un partenaire très important pour le développement du Bénin, de façon générale. L’institution a financé beaucoup de projets, particulièrement dans le domaine des infrastructures. « Cette mission est là pour les nouveaux financements qu’elle pourra accorder au Programme d’action du gouvernement et pour cela, l’agriculture est le secteur de prédilection sélectionné par le fonds », explique Zul Kifl Salami. Ce secteur qu’il juge « stratégique » a reçu l’assentiment de la direction du Fonds qui déploiera d’importants investissements, déclare-t-il. « La mission restera deux semaines et discutera avec tous les acteurs, collectera toutes les informations économiques, techniques, financières, juridiques et administratives pour rédiger le rapport d’évaluation ». Ce rapport aboutira à la signature de projet d’accord de prêt.
Selon Zul Kifl Salami, le Fonds koweïtien est un soutien au Programme d’action du gouvernement. Il a déjà financé de nombreux projets. Il s’agit notamment de la lutte contre l’érosion côtière, de l’hôpital de Tchaourou dont l’inauguration est prévue en fin d’année, un projet de sécurité alimentaire et des forages d’eau.

  • Social Links: