Le président Patrice Talon a effectué dans la matinée de ce mardi 14 janvier, une visite inopinée sur les chantiers de construction de la digue immergée à Avlékété, dans la…

Chantiers de protection des côtes à Avlékété: Le président Talon veille à l’efficience des travaux

Chantiers de protection des côtes à Avlékété: Le président Talon veille à l’efficience des travaux

Le président Patrice Talon a effectué dans la matinée de ce mardi 14 janvier, une visite inopinée sur les chantiers de construction de la digue immergée à Avlékété, dans la commune de Ouidah. Objectif, s’assurer de l’efficience des travaux de protection de la côte dans cette zone.

 Voir de près l’évolution des travaux et donner des instructions pour l’efficience dans leur exécution. C’est ce qu’il convient de retenir de la visite effectuée par le président de la République, Patrice Talon sur les chantiers de construction de la digue immergée à Avlékété,.

Avec la délégation qui l’a accompagné, le chef de l’Etat est allé constater l’évolution des travaux de protection de cette façade maritime du Bénin. Il en a profité pour opérer des recadrages en vue d’améliorer ce qui devrait l’être.
Le chantier de construction de la digue immergée et de rechargement de la plage s’étend sur une façade de plus de 4 km et devrait être livré courant mars prochain, selon José Tonato, ministre du Cadre de vie et du Développement durable, même si ces travaux d’envergure nécessitent quelques réaménagements techniques.
Rappelant que le président de la République tient, dans son ambition de suivi des travaux du Pag, à s’enquérir de l’évolution des chantiers des cités balnéaires sur la façade maritime du Bénin, Philippe Zoumènou, coordonnateur du programme de protection du littoral contre l’érosion côtière au ministère du Cadre de vie et du Développement durable, a précisé l’importance du projet. Il s’agit, dira-t-il, pour la population située dans la zone du littoral, et qui jadis était menacée par l’érosion côtière, de vivre désormais dans la tranquillité. Ce programme du gouvernement vient ainsi sortir ces habitants de la hantise de la montée des vagues. Il a ajouté que le potentiel balnéaire de la façade maritime du Bénin est en train d’être mis en valeur, grâce à ce programme du gouvernement.

Améliorer les ressources de l’Etat
A travers le Programme de protection du littoral contre l’érosion côtière, il y a deux points qui sont développés, ce qui permettra de booster l’économie du pays grâce à l’essor du tourisme. Ainsi, le lac marin de Donatin et celui d’Avlékété contribuent à l’amélioration des richesses de l’Etat, à travers le développement du tourisme, note le coordonnateur du programme. La mise en œuvre du programme rencontre quelques difficultés techniques. Mais celles-ci sont gérées par l’organisation mise en place par le ministre du Cadre de vie et du Développement durable et la mission de contrôle de l’entreprise. Ces organismes sont mobilisés, rassure le coordonnateur, pour réaliser le vœu cher au président Patrice Talon, celui de sécuriser les côtes béninoises et de renforcer la résilience des populations face aux effets néfastes du changement climatique, tout en créant un espace touristique.
Selon le ministre du Cadre de vie et du Développement durable, plusieurs chaînes hôtelières s’annoncent pour s’installer sur le site balnéaire. Et c’est tout l’intérêt du projet à visée touristique, dans la perspective de la gestion globale intégrée, rationnelle et durable de l’érosion côtière au Bénin. Ce projet prend en compte la protection de tous les 125 kilomètres de la façade maritime du Bénin et les segments critiques les plus exposés ont été identifiés ainsi que les coins qu’il est nécessaire de protéger. Le pari étant gagné sur la côte à l’Est de Cotonou grâce à un investissement de 40 milliards francs Cfa environ, il y a lieu de préciser que cet investissement est bénéfique?

  • Social Links: