Ce jour mardi 4 février 2020, le Bénin, à l’instar de la communauté internationale célèbre la Journée Mondiale contre le Cancer. A cette occasion, le ministre de la santé a…

Journée Mondiale contre le Cancer: Benjamin Hounkpatin invite à la mobilisation contre le fléau

Journée Mondiale contre le Cancer: Benjamin Hounkpatin invite à la mobilisation contre le fléau

Ce jour mardi 4 février 2020, le Bénin, à l’instar de la communauté internationale célèbre la Journée Mondiale contre le Cancer. A cette occasion, le ministre de la santé a délivré un message au peuple béninois. Dans son adresse, Benjamin Hounkppatin a fait l’état des lieux des dégâts causés par ce fléaux, avec le décès de 9,5 millions de personnes dans le monde en 2018 et plus de 8000 nouveaux cas enregistrés chaque année et près de 6000 décès des béninois dus à cette maladie. Selon le ministre, la pratique régulière de l’activité physique, la mobilité, une alimentation saine et équilibrée, la non-consommation de l’alcool et du tabac, et la préservation de l’environnement contribuent à la prévention des cancers. Tout en rappelant les mesures prises par le gouvernement  béninois pour endiguer la mal, il exhorte chacun à se rapprocher des agents de santé de sa localité, pour s’enquérir des moyens de prévention, ainsi que des soins et services disponibles. Il a fini ses propos en réitérant la gratitude du peuple béninois aux partenaires engagés dans la lutte contre la maladie.

Lire l’intégralité du message

Programme National de Lutte contre les Maladies Non Transmissibles (PNLMNT)

CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE CANCER ‘’2020’’

Message du Ministre de la Santé, à l’occasion de la célébration au Bénin de la Journée Mondiale de Lutte contre le Cancer ‘’2020’’

Cotonou, le 4 février 2020

Chers compatriotes,

Décideurs à tous les niveaux,

Mesdames et Messieurs,

Ce mardi 04 février 2020, notre pays, à l’instar de la communauté internationale célèbre la Journée Mondiale contre le Cancer. Ce fléau a occasionné le décès de 9,5 millions de personnes dans le monde en 2018. Au Bénin, les estimations font état de plus de 8000 nouveaux cas de cancer enregistrés chaque année et près de 6000 décès de nos compatriotes dus à cette maladie.

La Journée mondiale contre le cancer vise à sauver des millions de vie dont les décès auraient pu être évités par la sensibilisation continue et surtout par la mobilisation des décideurs et des populations.

Chers compatriotes,

Plus de 2 cas de cancers sur 3 peuvent être évités grâce à l’adoption d’un mode de vie sain. C’est pourquoi cette année, la célébration de la journée mondiale de lutte contre le Cancer met l’accent sur la pratique de l’activité physique, qui doit être omniprésente, suffisante et intégrée à toutes nos activités de la vie quotidienne à savoir au travail, dans nos déplacements, nos loisirs, et nos maisons. Ainsi nous éviterons la sédentarité qui est une cause majeure de survenue du cancer.

En plus de l’activité physique, l’alimentation saine et équilibrée qui se définit par une alimentation peu sucrée, peu salée, peu grasse, la non-consommation de l’alcool et du tabac, et la préservation de notre environnement contribuent à la prévention des cancers. L’adoption de ce mode de vie sain favorise également la prévention des autres maladies non transmissibles comme l’hypertension artérielle, l’accident vasculaire cérébral, le diabète, l’insuffisance rénale ou encore l’asthme.

Mesdames et Messieurs,

Les cancers les plus fréquents sont le cancer de la prostate et celui du foie chez l’homme, ceux du sein et du col de l’utérus chez la femme. L’on peut prévenir certains cancers par des mesures spécifiques comme la vaccination contre l’hépatite B pour le cancer du foie ou la vaccination contre le Virus du Papillome Humain (VPH) pour le cancer du col. Toutefois, le dépistage précoce augmente les chances de survie et de guérison. C’est pourquoi j’exhorte chacun de vous à se rapprocher des agents de santé de votre localité pour vous enquérir des moyens de prévention, ainsi que des soins et services disponibles.

Le cancer du col est une source d’inégalité, que notre pays a décidé de réduire et s’est doté d’un plan stratégique dont l’objectif est l’élimination d’ici 2030 de ce type de cancer. C’est possible.

A cet effet, après une phase pilote menée avec succès, l’introduction du vaccin contre le virus responsable du Cancer du col sera bientôt une réalité chez nous. De même, l’expérience pilote de dépistage et de prise en charge des lésions précancéreuses du col en cours à Cotonou va bientôt se généralisée à tout le pays.

En attendant, je voudrais saisir cette occasion pour exhorter nos filles, sœurs et mamans de la tranche de 25 à 49 ans vivant à Cotonou et ses environs à se rendre massivement au Centre Hospitalier Universitaire de la Mère et de l’Enfant Lagune (CHUMEL), à l’Hôpital de Zone de Suru-Léré et dans les Centres de Santé de Gbégamey, Ahouansori et Missessin afin de se faire dépister et traiter gratuitement pour les lésions précancéreuses et le cancer du col.

Je voudrais ici réitérer la gratitude du peuple béninois à la fondation Lalla Salma et à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui nous accompagnent dans ce projet dénommé Care4Africa. Mes sincères remerciements à la Fondation Claudine Talon, cheville ouvrière locale du projet Care4Africa qui a déjà permis de dépister en 8 mois 4200 femmes et d’en soigner environ 600 pour les lésions précancéreuses du col de l’utérus pour son rôle prépondérant et de pionnier pour cette cause.

Mesdames et Messieurs,

L’enjeu est de taille et il est important d’avoir l’engagement de chacun d’entre nous, surtout à l’intérieur du pays. Notre espoir est que l’exemple de la Fondation Claudine Talon soit suivi par les Organisations de la Société Civile au niveau local, les élus locaux, les communautés à la base, et surtout le secteur privé que nous ne cessons de solliciter depuis quelques temps pour leur contribution. Car, c’est ensemble et seulement ensemble que nous relèverons le défi.

Aux professionnels de santé engagés dans la prévention et les soins contre le cancer, vous partagez au quotidien la souffrance et la lutte des personnes touchées, avec des ressources souvent limitées. Soyez rassurés, le Gouvernement reste à vos côtés pour améliorer les conditions d’exercice de votre noble mission.

A tous ces enfants, femmes et hommes qui se battent au quotidien contre le Cancer, ainsi que leurs familles, je voudrais dire toute la solidarité du Gouvernement. Ils seront de moins en moins seuls grâce à une mobilisation sans cesse croissante tant au niveau national qu’international.

Mesdames, Messieurs, Chers compatriotes,

J’appelle donc chacun d’entre nous à s’engager d’abord pour lui-même en adoptant un mode de vie sain, en diffusant le message autour de lui par tous les canaux disponibles et surtout en contribuant à la lutte contre les Cancers.

Cette Journée Mondiale Contre le Cancer est une campagne bâtie pour résonner, inspirer le changement et mobiliser par l’action encore longtemps après le déroulement de cette journée. Engageons-nous donc.

Ensemble, nous vaincrons le Cancer !

Je vous remercie.

  • Social Links: