Faire le point du chemin parcouru et planifier l’exécution des tâches jusqu’en 2021 pour améliorer l’accès des populations béninoises à l’eau potable, hygiène et assainissement. C’est le but de l’atelier…

Atelier de capitalisation des acquis, suivi et planification : Le ProSEHA2 pour un accès équitable à l’eau, l’hygiène et l’assainissement

Atelier de capitalisation des acquis, suivi et planification : Le ProSEHA2 pour un accès équitable à l’eau, l’hygiène et l’assainissement

Faire le point du chemin parcouru et planifier l’exécution des tâches jusqu’en 2021 pour améliorer l’accès des populations béninoises à l’eau potable, hygiène et assainissement. C’est le but de l’atelier entrant dans le cadre du Programme eau, hygiène et assainissement deuxième phase (ProSEHA2) organisé hier dans les locaux du Centre de formation aux métiers de l’eau (Cfme) de Cotonou. Réunissant tous les acteurs impliqués dans l’exécution de ce programme allemand, cet atelier de deux jours permettra de produire un document servant de guide pour la réalisation de ProSEHA2. « La planification du Proseha2 a pour objectif d’améliorer l’accès équitable et durable de la population béninoise en général et les plus défavorisées en particulier au service de l’approvisionnement en eau potable, hygiène et assainissement. Ce programme s’inscrit dans un processus globale des reformes qui conduiront à un secteur de l’eau plus rayonnant et attractif au Bénin », a expliqué Philippe Armand Adjomayi, Directeur général de l’eau. Ainsi, à travers le ProSEHA, la Giz intervient dans la gestion des ressources en eau, dans le domaine de l’approvisionnement en eau potable, de l’hygiène et assainissement conformément aux stratégies et politiques en vigueur au Bénin. « L’approvisionnement en eau potable de toute la population béninoise est un objectif prioritaire du gouvernement du Bénin et occupe une place prépondérante dans son programme d’actions. Le gouvernement allemand salue la volonté du gouvernement béninois de donner de l’eau potable à toute sa population d’ici 2021. La réalisation de ce noble objectif est un grand défi à relever. Je félicite donc le gouvernement et le ministre de l’eau pour tous les efforts institutionnels déjà engagés. A cet effet, le Proseha2 a été donc prolongé de juillet 2020 jusqu’à décembre 2021. Cette prolongation permettra de consolider les activités et de capitaliser les acquis », a fait savoir Achim Tröstev, ambassadeur de l’Allemagne près le Bénin. pour Alain Henri Mahouton Houéto, Secrétaire général du ministère de l’eau et des mines, l’amélioration de la gouvernance en eau est un impératif pour le Bénin qui recherche des solutions durables aux difficultés de son développement. « L’eau est une ressource limitée, indispensable à la vie, à l’environnement et au développement de toute nation. La protection des ressources en eau est devenu un sujet d’intérêt prioritaire des politiques de développement durable tant aux plans national qu’international », a-t-il ajouté.
Ainsi, durant deux jours les participants à cet atelier réfléchiront pour améliorer l’accès équitable à l’eau potable, hygiène et assainissement à toutes les populations du Bénin.

  • Social Links: