En réponse à un élément audio relayé sur les réseaux et qui remettait en cause la qualité des tests utilisés pour le dépistage des béninois rapatriés du Koweït, le ministre…

Covid-19/Cas positifs parmi des béninois venus du Koweit: Benjamin Hounkpatin confirme et rassure

Covid-19/Cas positifs parmi des béninois venus du Koweit: Benjamin Hounkpatin confirme et rassure

En réponse à un élément audio relayé sur les réseaux et qui remettait en cause la qualité des tests utilisés pour le dépistage des béninois rapatriés du Koweït, le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin a apporté des clarifications. Au terme d’une visite aux concernés à Allada, l’autorité ministérielle a confirmé qu’il y a bel et bien des cas confirmés au Covid-19 dans le rang de ces béninois placés en quarantaine…

“Effectivement nous avons quelques cas qui sont positifs au sein de cette communauté”, a confirmé le ministre Benjamin Hounkpatin. A l’en croire, revenus du Koweït, ces compatriotes ont été soumis aux tests de diagnostic rapide et à la PCR. Des tests dont doutent ces béninois. Dans un audio relayé sur les réseaux sociaux, ils ont remis en cause la qualité des tests. Selon eux, aucun cas positif ne peut être détecté, étant donné que tous les tests subis au Koweït sont négatifs. Un avis que ne partage pas les autorités sanitaires. « Nous avons entendu un élément audio d’une gravité extrême qui faisait état de ce que les tests sont des tests qui sont faux avec des résultats faux. Nous avons échangé avec nos compatriotes qui ont déploré cet état de fait et qui ont compris que des tests réalisés au Bénin sont des tests de qualité puisqu’ils ont constaté les résultats des Tests de Diagnostic Rapide (TDR)…», a déclaré le ministre de la santé. “Le gouvernement se réservera en temps opportun le droit de traiter ce genre d’élément totalement erroné de la façon la plus adaptée. On se réservera le droit de le traiter avec tous les contours juridiques nécessaires » a poursuivi le ministre. Car, estime-t-il, le fait de distiller de pareilles informations au sein de l’opinion publique peut être considéré comme une atteinte à la sécurité sanitaire de la population. Toute chose susceptible de nuire également aux efforts consentis par le gouvernement pour protéger les béninois en pleine crise sanitaire.  Notons que les cas positifs sont pris en charge à l’hôpital de zone d’Allada. Tandis qu’une partie des béninois concernés sont en quarantaine sanitaire à l’Eni d’Allada.

 

A.B

  • Social Links: