Suite à la polémique relative au dépistage des Béninois rapatriés du Koweït, le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin a visité le samedi 23 mai 2020 les différents sites où…

Elément erroné sur le dépistage des Béninois rapatriés du Koweït « Ce genre d’information (…) une atteinte à la sécurité sanitaire »

Elément erroné sur le dépistage des Béninois rapatriés du Koweït « Ce genre d’information (…) une atteinte à la sécurité sanitaire »

Suite à la polémique relative au dépistage des Béninois rapatriés du Koweït, le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin a visité le samedi 23 mai 2020 les différents sites où ils sont mis en quarantaine. Il a échangé avec les compatriotes et déploré l’acte de l’auteur de l’audio diffusé sur les réseaux sociaux mettant en cause les tests effectués.

Rapatriés du Koweït, plusieurs Béninois ont été soumis au test de dépistage conformément à la mesure prise par le gouvernement. Au nombre d’une centaine, 45 personnes ont été testés positives à la PCR et 70 au TDR.
Un élément audio a circulé sur les réseaux sociaux dans lequel l’auteur remet en cause les tests et les résultats des Béninois du Koweït. Selon le ministre de la santé, « diffuser ce genre d’information peut être considéré comme une atteinte à la sécurité sanitaire des populations ». « Le gouvernement se réservera en temps opportun le droit de traiter ce genre d’éléments totalement erronés de la façon la plus adaptée », a-t-il déclaré.
Pour lui, le fait de diffuser « ce genre d’information (…) peut mettre à mal tous les efforts que le gouvernement est entrain de faire pour que les populations prennent conscience de l’existence de cette maladie (…) ». « On se réserve le droit de le traiter avec tous les contours juridiques nécessaires », a ajouté le ministre de la santé.
Les sujets déclarés positifs sont mis en quarantaine sur les sites de l’Ecole normale des instituteurs d’Allada et de l’hôpital de zone d’Allada, où ils suivent les traitements du Covid-19. A en croire le ministre Benjamin Hounkpatin tout se passe bien. Les concernés ont adhéré à la mesure de la quarantaine. Ils ont aussi compris que les tests réalisés au Bénin sont des tests de qualité. Le ministre de la santé exhorte les populations à poursuivre avec le respect des gestes barrières.

A.A.A

  • Social Links: