Affrontement entre populations et fidèles de Banamè : Deux morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels à Abomey

Affrontement entre populations et fidèles de Banamè : Deux morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels à Abomey

Deux personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans un affrontement qui a opposé hier les populations de Djimè à Abomey aux fidèles de l’église de Banamè en campagne d’évangélisation dans la localité. Pendant plusieurs heures, l’axe Abomey-Bohicon a été le théâtre de vives altercations entre les deux camps, malgré l’intervention des forces de sécurité publique et de certaines autorités. Cet affrontement fait suite aux provocations sur fond d’invectives, la veille, des fidèles de Parfaite alias « Daagbo ». Les adeptes de Banamè auraient menacé de détruire les temples de Vodoun et proféré des injures contre les rois de Danxomè. Il n’en fallait pas plus pour susciter la colère des populations de la localité qui, très remontées, s’en sont pris dans la matinée aux fidèles de Banamè et à leurs moyens de déplacement.

JPEG - 46 ko

Une dizaine de motos et plusieurs véhicules ont été saccagés et incendiés au cours des échauffourées. Plusieurs fidèles battus ont été évacués au centre hospitalier départemental du Zou (Chd-Zou). Deux d’entre eux y ont succombé. Cet affrontement n’est pas le premier entre les fidèles de « Daagbo » et les populations. Plusieurs localités ont été témoins de ces échauffourées telles dernières années. Un calme a été observé, notamment en 2016. Cependant, l’incident d’Abomey montre que le pari du vivre ensemble n’est pas encore gagné avec les populations.
Fulbert ADJIMEHOSSOU