Promotion des patrimoines et développement du tourisme: L’ANPT échange avec ses partenaires pour relancer le tourisme au Bénin

Promotion des patrimoines et développement du tourisme: L’ANPT échange avec ses partenaires pour relancer le tourisme au Bénin

L’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (ANPT) a organisé, mardi 20 décembre à Cotonou, une séance d’échanges avec les acteurs du secteur touristique et de la chaîne hôtelière. Le but est de présenter l’agence et ses missions aux partenaires pour une meilleure coopération dans la réalisation des sept projets phares de l’ANPT.

Faire du tourisme béninois, un tourisme de haut niveau pour mieux vendre la destination Bénin dès 2019. C’est l’objectif visé par l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (ANPT). Pour la réussite de cette mission, l’agence a besoin de la participation de tous les acteurs liés au tourisme au Bénin. C’est dans ce cadre qu’elle a organisé à Cotonou, mardi 20 décembre, une séance de prise de contact avec ses partenaires. L’occasion pour les responsables de l’agence de présenter les missions de celle-ci aux acteurs du secteur touristique et de la chaine hôtelière afin de nouer un véritable partenariat avec eux pour dynamiser le tourisme béninois.

L’ANPT a été créée il y a peu par décret sur l’initiative du président Patrice Talon pour concrétiser sa vision pour le tourisme au Bénin. Elle a pour mission, entre autres, d’inventer un lien original entre patrimoines et tourisme et développer des grands projets structurants et pérennes. L’agence doit rendre séduisante et authentique la destination Bénin, d’ici quelques années pour créer des richesses et de l’emploi. Elle doit également œuvrer pour le rayonnement à l’international du Bénin à travers son tourisme. Elle se veut donc un guichet unique opérationnel au service des patrimoines et de tourisme. En somme, l’ANPT est un établissement à caractère technique et scientifique patrimonial et touristique de type spécifique.
Pour atteindre son objectif, elle s’est définie sept projets phares dont la réalisation tient à cœur au président de la République. Il s’agit de la recréation du parc W Pendjari, en parc de référence de l’Afrique de l’Ouest et la réinvention de la cité lacustre de « Ganvié ». Sa mission consiste aussi à transformer la ville d’Abomey en un pôle touristique des arts et culture et à édifier le 1er musée international des arts, culture et civilisation vaudou à Porto-Novo. Elle va également œuvrer pour la création d’une expérience touristique prémium autour des « Tata » à Boukombé et la reconstitution de la cité historique de Ouidah, recréation à l’identique de la route de l’esclave. Son septième projet phare est l’aménagement de stations balnéaires et éco-lodges (Avlékété, Djègbadji, Bouche du Roy). José Pliya, directeur général de l’ANTP se dit confiant que ces objectifs seront atteints avec la participation de tous les acteurs du secteur. Il invite tous les acteurs du tourisme et de la chaine hôtelière à s’approprier le projet à œuvrer pour sa réussite. « C’est une fenêtre de tir exceptionnelle dont il faut prendre conscience et saisir l’occasion pour investir et changer la vie des populations», dit-il.