Les Réserves de faune de la Pendjari et du W recèlent d’importantes ressources floristiques et fauniques et des paysages culturels à haute valeur touristique. Elles constituent le dernier refuge de…

Financement des plans de développement : Le potentiel d’attractivité de la Pendjari et du parc W valorisé.

Financement des plans de développement : Le potentiel d’attractivité de la Pendjari et du parc W valorisé.

Les Réserves de faune de la Pendjari et du W recèlent d’importantes ressources floristiques et fauniques et des paysages culturels à haute valeur touristique. Elles constituent le dernier refuge de la grande faune ouest africaine et enregistrent actuellement des arrivées de touristes nationaux et étrangers qui atteignent chaque année environ 7000 visiteurs, dont plus de 6500 à la seule réserve de la Pendjari. Les objectifs poursuivis nécessitent la mise en place d’infrastructures et d’équipements pouvant faciliter les activités touristiques, avec un impact économique sur les revenus et le développement des communautés riveraines. Or, les difficultés actuelles d’accessibilité et de desserte des deux réserves constituent l’un des handicaps majeurs à leur bonne fréquentation. C’ est pourquoi, le Conseil des Ministres d’hier a décidé de l’aménagement du réseau routier reliant ces deux réserves en vue d’un accroissement substantiel des arrivées touristiques, les années à venir

  • Social Links:

Laisser une réponse