L’équipe rectorale conduite par le Professeur Maxime da Cruz, nouveau recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) entre officiellement en fonction. C’est à travers une cérémonie de passation de service qui s’est…

Passation de charges au rectorat de l’Uac: Le Recteur da CRUZ s’engage pour une UAC plus rayonnante

Passation de charges au rectorat de l’Uac: Le Recteur da CRUZ s’engage pour une UAC plus rayonnante

L’équipe rectorale conduite par le Professeur Maxime da Cruz, nouveau recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) entre officiellement en fonction. C’est à travers une cérémonie de passation de service qui s’est déroulée dans l’après-midi du lundi 18 décembre 2017 dans l’amphi Idriss Deby à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac). Une fois installée pour un mandat de trois ans, le nouveau recteur da Cruz a, au nom de son équipe, exposé sa feuille de route à la communauté universitaire. A l’en croire, la fin du mandat de l’équipe du Professeur Sinsin, n’est qu’une page qui tourne et le livre Uac reste ouvert avec des pages vierges à remplir. En remerciant les acteurs majeurs au développement de l’Uac, il a rassuré de la disponibilité de son équipe à poursuivre l’œuvre entamée par l’équipe de Sinsin dont il a été, un acteur majeur. Au nombre des engagements pris par la liste « Nouvelle Vision » qu’il a conduite, Maxime da Cruz entend travailler pour la promotion et la généralisation de l’assurance qualité dans toutes les composantes de l’Uac, avec le renforcement des capacités des enseignants et des personnels enseignant, administratif et technique et de service(Pats) pour un encadrement des étudiants. Désormais, il promet une célérité dans le traitement des courriers administratifs, sans oublier l’autonomisation de gestion des dépenses de souveraineté pour les entités en respect des procédures, avec la gestion participative desressources financières matérielles et humaines. Les autres chantiers qu’il entend poursuivre sont relatifs à la promotion de la recherche et de l’accès des enseignants aux différents grades du CAMES. Un effort sera également fait pour le compte de l’état de santé des personnels enseignant, administratif, technique et de service, sans oublier l’accès satisfaisant à l’énergie, à l’eau et à l’internet sur les campus de l’Uac. Toutes choses qui, selon lui, permettront aux campus déconcentrés de se sentir davantage intégrés et impliqués. Enfin, il se fera des efforts d’intermédiation et d’intercession auprès du COUS au profit des étudiants en ce qui concerne l’hébergement, la restauration et le transport. Invitant les candidats des différentes listes ayant compéti à s’associer à eux, pour la gestion des trois prochaines années, il déclare :« Les élections sont finies et il faut faire face à la gouvernance ». Et mieux souhaite-t-il de la part du ministère de tutelle.« Nous espérons que nos relations avec la ministre de l’enseignement supérieur, qui est notre porte d’entrée au gouvernement, seront fructueuses pour nous permettre d’atteindre nos objectifs. Mieux, nous souhaitons être associés à toutes les décisions afférentes à l’Uac pour son développement efficient. », a laissé entendre le professeur Maxime Da Cruz.

Sinsin s’en va avec des honneurs et un bilan satisfaisant

Le recteur sortant, Brice Sinsin a réussi son passage à la tête du rectorat.Il aura été l’homme des défis et des réformes que l’Uac n’a jamais connus. Un ressort battu en si peu de temps. Vice-Recteur, puis deux fois Recteur de l’Uac en 11 ans, Brice Sinsin s’est retiré de l’administration rectorale sous des ovations, et des honneurs de la communauté universitaire, unanime autour des performances réalisées. Le rapport bilan de la gestion académique 2012-2017 présenté par le Professeur Souaïbou Farougou, Vice-Recteur sortant, chargé de la coopération recense, en 275 pages, les progrès réalisés en matière de gouvernance administrative, humaine, financière et infrastructurelle. Entre 2012 et 2017, plus de 55 milliards ont été mobilisés soit une moyenne annuelle de 9 milliards de Fcfa. Sur le plan de la coopération, 349 accords de coopération internationale ont été signés et plus d’une vingtaine de distinction ont été obtenues. Plusieurs amphithéâtres ont été construits. Des initiatives ont été prises pour l’insertion professionnelle des étudiants, la promotion de l’entrepreneuriat et la mise en place des incubateurs. Entre 2012 et 2017, plus de 55 milliards ont été mobilisés soit une moyenne annuelle de 9 milliards de Fcfa. Sur le plan de la coopération, 349 accords de coopération internationale ont été signés et plus d’une vingtaine de distinction ont été obtenues. Plusieurs amphithéâtres ont été construits. Des initiatives ont été prises pour l’insertion professionnelle des étudiants, la promotion de l’entrepreneuriat et la mise en place des incubateurs. Des efforts qui lui ont valu le 26 octobre 2017, le prix de meilleur recteur d’Afrique. « J’ai fait ce que j’ai pu….Je vous pries d’accepter mes adieux à l’administration rectorale » a conclu le désormais recteur honoraire de l’Uac, Brice Sinsin. Les Représentants du personnel administratif et des enseignants respectivement Bruno Ahouangbégnon et le Prof. Vincent Houndédako, ont félicité le Recteur Sinsin pour avoir changé le visage de l’Uac. « Ce sont des résultats sans précédents, visible et perceptibles. Au-delà de tout, notre préoccupation au niveau des organisations syndicales, c’est la pérennisation des acquis », a souligné Prof. Vincent Houndédako, Secrétaire Général du Syndicat national de l’Enseignement Supérieur. Au nom du ministère, c’est le Directeur de cabinet, Professeur Bienvenu Koudjo qui a souhaité une bonne collaboration avec la nouvelle équipe installée. Da Cruz fera la route avec trois vice-recteurs, à savoir, Marcel Zannou, Benjamin Avlessi et Eléonore Ladékan.

Emmanuel GBETO

  • Social Links:

Laisser une réponse