Le Conseil sectoriel pour le dialogue social du ministère des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle (Mestfp) tient, les 27 et 28 décembre à Cotonou, sa troisième session…

Assemblée générale du Conseil sectoriel pour le dialogue social du Mestfp: Mahougnon Kakpo invite ses collaborateurs à prioriser le dialogue

Assemblée générale du Conseil sectoriel pour le dialogue social du Mestfp: Mahougnon Kakpo invite ses collaborateurs à prioriser le dialogue

Le Conseil sectoriel pour le dialogue social du ministère des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle (Mestfp) tient, les 27 et 28 décembre à Cotonou, sa troisième session ordinaire au titre de l’année 2017. Les travaux de cette assemblée générale ont été lancés, ce mercredi par le ministre de tutelle, Mahougnon Kakpo.

« Chers conseillers, vous savez que nul ne saurait abattre un arbre aussi sacré que l’iroko dans la discorde», a déclaré hier le ministre Mahougnon Kakpo, à ses collaborateurs. Dans ce contexte, l’’iroko’’ représente pour l’homme les multiples problèmes que rencontrent les travailleurs du ministère.
Richard Ahouansou, premier vice-président du Conseil sectoriel pour le dialogue social (Csds) dudit ministère, lui a fait part de ces difficultés avant de solliciter son appui pour la satisfaction des points de revendications. Il s’agit de : l’introduction en procédure d’urgence du rapport d’évaluation financière des huit arrêtés d’application du décret 2015-592 du 21 novembre 2015 portant statuts particuliers des corps des personnels enseignants de l’enseignement du second degré; l’implication du Mestfp et des partenaires sociaux à toutes les étapes du processus de l’opération de contrôle de la régularité de reversement des enseignants (…) , énumère Richard Ahouansou. Il demande par ailleurs la finalisation de l’élaboration des statuts particuliers des corps des personnels administratifs des trois ordres de l’enseignement, la résolution des problèmes liés à la formation et à la gestion des carrières des enseignants, etc.
Les difficultés ainsi passées à la loupe n’ont pas laissé indifférent le ministre Mahougnon Kakpo. « Depuis ma prise de fonction à la tête de ce département ministériel, nos incessantes et intéressantes rencontres m’ont permis de mieux appréhender l’ampleur des tâches à exécuter pour l’évolution du chantier afin d’éviter les crises inhérentes à notre sous-secteur », a-t-il souligné. « Je suis convaincu que la résolution de ces problèmes réside dans un dialogue franc et sincère, où chacun apportera sa contribution. En tout état de cause, rien ne saurait conditionner ma disponibilité permanente pour un dialogue franc ou sincère en dehors de mon engagement réel et ma franche détermination à défendre les intérêts moraux et matériels des vaillants travailleurs que vous êtes », a-t-il affirmé.
En outre, le ministre a dit sa reconnaissance aux organisations syndicales pour le patriotisme et l’engagement dont ils ont fait preuve, en permettant le bon déroulement du premier trimestre de l’année scolaire en cours, et souhaite qu’il en soit ainsi pour la suite.
Cette assemblée générale du Csds du ministère qui prend fin aujourd’hui permettra, entre autres, aux diverses organisations syndicales de faire le point d’exécution du déroulement des activités pédagogiques du premier trimestre de l’année scolaire en cours, en examinant le niveau d’exécution des recommandations issues de la deuxième session ordinaire dudit Conseil; de faire le point du rapport de synthèse de la journée pédagogique de septembre 2017 ainsi que les modalités de paiement irréversible des primes par virement bancaire ; de suivre une présentation du budget du ministère, gestion 2018 ; de suivre une communication sur le thème : « Visite médicale au profit des enseignants du secondaire, technique et de la formation professionnelle : état des lieux et perspectives ».

  • Social Links:

Laisser une réponse