Un grand homme des arts et de la culture s’en est allé. Il s’agit de Koffi Gahou, artiste polyvalent, homme de théâtre, graphiste, peintre, architecte d’intérieur, cinéaste. Il est décédé…

Carnet noir : L’artiste Koffi Gahou a tiré sa révérence

Carnet noir : L’artiste Koffi Gahou a tiré sa révérence

Un grand homme des arts et de la culture s’en est allé. Il s’agit de Koffi Gahou, artiste polyvalent, homme de théâtre, graphiste, peintre, architecte d’intérieur, cinéaste. Il est décédé samedi 24 août 2019, des suites d’un malaise.
Né le 22 octobre 1947 à Cotonou, l’artiste appelé ‘’doyen’’ dans les milieux artistiques est décédé dans sa 72 année. Il a étudié de 1986 à 1989 à l’Institut d’Etudes Théâtrales Paris III Sorbonne Nouvelle-France, licence : Option Enseignement. Ayant effectué plusieurs stages au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris (1985 -1986) et à l’Institut International de la Marionnette à Charleville-Mezieres (France) en 1988, l’artiste Koffi Gahou est aussi détenteur d’un Certificat d’Aptitude Théâtrale Professionnelle, option formation de l’Acteur et Pédagogie.
A partir de 1974, il a entrepris l’art plastique en autodidacte, tapisserie murale, sculpture, architecture d’Intérieur.
Koffi Gahou fut la première recrue de la fonction publique en tant que spécialiste des arts. Il a joué dans la troupe Cerveaux noirs. Fondateur de la troupe de théâtre « Zama Hara », l’artiste créateur a également pris part à de nombreuses expositions en Afrique, Europe, Cuba, Etats-Unis et en France.
« Je ne suis pas venu à l’art parce que j’ai raté l’école, mais né dans un milieu où j’ai compris que le travail manuel, c’est un beau métier », déclarait-il en octobre 2013, lors du 41ème anniversaire de sa carrière artistique.
Koffi Gahou passe derrière les rideaux après 47 ans au service des arts.

A.A.A

  • Social Links: