Le Groupe Bank Of Africa (BOA) a présenté ce mercredi 27 mai 2020, les résultats au 31 décembre 2019 de ses 6 filiales cotées à la Bourse Régionale des Valeurs…

Cotation boursières : Les performances des 6 filiales de la BOA au 31 décembre 2019

Cotation boursières : Les performances des 6 filiales de la BOA au 31 décembre 2019

Le Groupe Bank Of Africa (BOA) a présenté ce mercredi 27 mai 2020, les résultats au 31 décembre 2019 de ses 6 filiales cotées à la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) d’Abidjan. Cette 4eme session organisée sous forme de webinaire a réuni les responsables de la Banque, les représentants des sociétés de bourse, fonds d’investissement, investisseurs institutionnels et privés, analystes et journalistes.

Délivrer une communication financière de qualité, fiable et transparente, et œuvrer avec pédagogie pour une meilleure connaissance des titres BOA sur les marchés, tel est l’objectif de cet évènement de la BOA, qui est devenue un rendez annuel depuis 2017.

Laura Tran, directrice du Pôle Participations a présenté les résultats des 6 filiales de la BOA cotées à la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) d’Abidjan. Celles-ci sont, dans l’ordre de leur introduction en bourse : BOA-Bénin (2000), BOA-Niger (2003), BOA Côte d’Ivoire et BOA-Burkina Faso (2010), BOA-Sénégal (2014) et BOA-Mali (2016).

Selon Laura Tran, BOA Bénin est l’une des anciennes Banque du Groupe avec un total bilan de 920, 8 milliards de FCFA. Les fonds propres de la Banque augmentent progressivement de manière constante depuis 2017 à hauteur de 6%. BOA Bénin a affiché de belles performances avec un PNB (Produit Net Bancaire) en hausse de 5,1% et un résultat net qui s’établit à 15 milliards de FCFA en hausse de 17,9 %.

La filiale est la première banque du pays en termes de crédits et de dépôts avec 50 agences dont 01 ouverte en 2019 (N’Dali). Mais, ce résultat n’est pas en corrélation avec l’évolution du titre à la BRVM (7,55 %). Le titre s’est déprécié de -14% alors que le secteur financier est de -9,46%.

La Banque BOA-Burkina Faso, avec un total bilan de 867,2 milliards de FCFA en hausse de 7,3% est la deuxième du groupe. Le PNB est de 7,8% avec 42,7 milliards de FCFA et le résultat net est de 18,5 milliards de FCFA en hausse de 7%. 2ème en termes de crédits et 3éme en dépôts, le titre BOA Burkina Faso à la BRVM s’est déprécié de -27,1%.

S’agissant de la BOA Côte d’Ivoire, le total bilan a accusé une légère baisse de – 2,5% (608,5 milliards de FCFA) notamment du fait d’une baisse de crédits et dépôts en 2019. En revanche, les fonds propres augmentent à hauteur de 14,7 %. Le PNB de la Banque affiche une croissance de 7,7% (35,3 milliards de FCFA) et un résultat net de 22,9% (14,3 milliards de FCFA). Une performance financière qui résulte d’une hausse des commissions de 19, 2% (dont des commissions exceptionnelles sur opérations de paiement) permettant de compenser la faible croissance des revenus d’intérêts. Malgré des résultats en croissance constante et des niveaux de rentabilité élevés, le titre a accusé à nouveau une baisse en 2019 de – 4,9%.

Concernant le Banque BOA Niger, son total bilan a progressé de 8,2% et s’est situé à 343,9 milliards de FCFA avec un produit net bancaire de 13,7% (23,4 milliards de FCFA). Le résultat net est de 8,5 milliards de FCFA. Première banque du Niger en termes de crédits et deuxième dépôts, BOA Niger a une forte progression de la marge bancaire grâce à l’amorçage de la transformation bilancielle et une progression modérée sur les commissions.En dépit des résultats et dividendes en progression continue ainsi que des niveaux de rentabilité élevés, le titre a perdu 13% de sa valeur en 2019.

Quant à la filiale de la BOA Sénégal, il est noté au 31 décembre 2019 une hausse de 8% de son total bilan qui est de 535 milliards de FCFA. Son produit net bancaire affiche une progression de + 20,7%, soit 30 milliards de FCFA. Le résultat net est de 7,1% en décembre 2019 (9,1 milliards de FCFA). Le titre à la BRVM a enregistré une baisse de -23,5%.

La Banque BOA-Mali optimiste pour 2020

Le total bilan de la filiale du Mali en 2019 affiche une progression de 12, 6% à 577,3 milliards de FCFA avec un produit net bancaire de 7, 8% à 32 milliards de FCFA. Le résultat net de la BOA Mali est de -210,2%, soit une perte de 6,9 milliards de FCFA. De ce fait, les fonds propres ont accusé un net recul de – 15,% en 2019 (26,3 milliards de FCFA). A en croire la Directrice du Pôle Participations Laura Tran, le repli de la marge bancaire constaté est dû à d’importants déclassements de dossiers, partiellement compensés par les revenus de titre de placement.

Le titre de la BOA-Mali s’est replié de – 53,1%. BOA Mali a été logiquement sanctionnée par le marché. Le budget 2020 de BOA Mali (avant la crise Covid-19) prévoit un retour bénéficiaire pour 2020.

Pas d’impact dû à la Covid-19

Le Directeur général adjoint du groupe Bank Of Africa a précisé lors d’une conférence de presse tenue le 29 mai avec près de 30 journalistes, que la crise du Covid-19 n’a pas eu d’impact notable sur les activités du Groupe. Abderrazzak Zebdani souligne que les indicateurs relatifs à l’activité ou la rentabilité sont conformes aux prévisions budgétaires établies 2019.

Abderrazzak Zebdani a aussi mentionné l’instauration d’un véritable outil de production et de collecte pour le pilotage du recouvrement. « Nous avons formé une nouvelle équipe avec des nouvelles procédures et une révision du profil des banquiers ajoutés à quelques commerciaux pour prendre en charge le recouvrement, qui exige de la part des agents de recouvrement des conseils et solutions pour permettre à leurs clients de disposer de plusieurs palettes dans le remboursement », a souligné le Directeur général adjoint du Groupe BOA.

Faits marquants 2019 des BOA de la zone UEMOA

A l’entame de la présentation, la Directrice des Participations Laura Tran a rappelé les faits marquants des BOA de la zone de l’Union économique et monétaire ouest africain (UEMOA). Il s’agit du lancement de deux nouveaux produits digitaux. Le premier est : MyBOA qui est une application de Mobile Banking permettant au client de consulter son compte et de faire ses opérations à partir du téléphone portable. Le deuxième produit est le BOAweb qui est un outil d’Internet Banking essentiellement destiné à la clientèle entreprise. Les BOA de la zone UEMOA ont également mis à disposition des clients plusieurs nouvelles fonctionnalités durant l’année.

La crise sanitaire, affirme Stéphane Carrer, Directeur de la communication du groupe bancaire, nous oblige à réfléchir plus rapidement et de façon large. En cette période de coronavirus, les clients utilisent davantage les deux applications pour leurs opérations. « Nous sommes en train d’enrichir ces deux applications par de nouvelles fonctionnalités afin de faciliter davantage la vie de nos clients », confie le Directeur général adjoint du groupe Bank Of Africa.

L’autre fait marquant de l’année 2019 est la signature d’un protocole d’accord de partenariat avec WEMA BANK, banque nigériane, pour une collaboration commerciale, dont l’objectif est de capter les flux entre le Nigéria et les pays d’implantation du Groupe BOA. La fondation Bank Of Africa qui a fêté son 20ème anniversaire en 2019 a aussi fait des actions portant sur les domaines de la santé, de l’éducation et de l’égalité des chances.

D’après la Directrice du Pôle Participations, les actions sont généralement propres à chaque fondation, avec quelques opérations communes. Il y a eu pour la 4ème année consécutive, l’organisation d’une opération de dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus en milieu défavorisé à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de la Femme. A cela s’ajoute un engagement à hauteur de 2 millions d’euros en soutien à la crise induite par la Covid-19 dont 300 000 euros (200 millions de FCFA) dépensés au Bénin dans ce cadre.

A propos du Groupe Bank Of Africa

Le Groupe Bank Of Africa est aujourd’hui implanté dans 18 pays, dont 08 en Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Mali, Niger, Togo et Sénégal), 08 en Afrique de l’Est et dans l’Océan Indien (Burundi, Djibouti, Ethiopie, Kenya, Madagascar, Ouganda, Tanzanie, Rwanda), en République Démocratique du Congo, ainsi qu’en France.

Le Groupe BOA est majoritairement détenu par BMCE Bank, 3ème banque au Maroc. BMCE Bank apporte un puissant soutien stratégique et opérationnel au Groupe Bank Of Africa, ainsi qu’un accès direct à des marchés internationaux grâce à sa présence en Europe, en Asie et en Amérique du Nord.

Créé il y a 35 ans, le Groupe BOA compte aujourd’hui plus de 6 000 collaborateurs. Il présente au 31 décembre 2019, un total de bilan consolidé de 8,5 milliards d’euros et enregistre à cette date un bénéfice net consolidé de 112,4 millions d’euros, dont 68,9 millions d’euros part du Groupe.

Akpédjé A. AYOSSO

  • Social Links: