La direction des affaires économiques du ministère de l’économie et des finances a publié ce samedi, le bulletin de la note conjoncturelle au second trimestre de l’année 2020. Selon ce…

Dématérialisation des services Plus de 5000 entreprises créées au second trimestre 2020

Dématérialisation des services Plus de 5000 entreprises créées au second trimestre 2020

La direction des affaires économiques du ministère de l’économie et des finances a publié ce samedi, le bulletin de la note conjoncturelle au second trimestre de l’année 2020. Selon ce bulletin, 5.188 entreprises ont été créées pendant ce trimestre.

Selon l’information publiée par le site Xinhua, 88 auto-entrepreneurs, 4.443 établissements et 657 sociétés ont été créées pendant le second trimestre de l’année 2020. 27,6% d’entre elles opèrent dans le secteur du « transfert d’argent via réseaux mobiles », 10% dans « l’Achat et vente de produits GSM » et 59,2% interviennent dans diverses activités, renseigne le site d’informations.
Afin de faciliter les procédures de création d’entreprise aux opérateurs économiques, le gouvernement à travers l’Agence de promotion des investissements et des exportations (APIEX) a opéré un certain nombre de réformes. Il s’agit entre autres, de la plateforme « Mon entreprise », destinée à la création et à la formalisation en ligne des entreprises au Bénin ; le « E-service impôt », une autre plateforme qui permet aux entreprises de procéder à la déclaration ainsi qu’au paiement des cotisations de sécurité sociale et des impôts en ligne ; et enfin la gratuité du raccordement à l’électricité pour les PME/PMI de 140 à 160 KVA au Bénin.
Des réformes qui ont impulsé le boom observé durant le second trimestre 2020 dans la création d’entreprise au Bénin.
Outre ces différentes mesures, le gouvernement, selon Xinhua, a également pris une nouvelle mesure destinée à lever les obstacles liés au foncier dans les initiatives entrepreneuriales en décidant de surseoir à la perception des droits d’enregistrement de 5% prévus par la loi des finances exercice 2020, sur les mutations foncières au nom des sociétés commerciales et industrielles pour des transactions de valeur inférieure ou égale à 25.000.000 FCFA.

F. A. A.