L’Ambassadeur du Nigeria près le Bénin était au cabinet du Président de la République dans la matinée du jeudi 3 mai 2018. Il est allé présenter au chef de l’Etat,…

Présentation de lettres de créance:Pacte scellé entre l’Ambassadeur Oguntuasé et Talon

Présentation de lettres de créance:Pacte scellé entre l’Ambassadeur Oguntuasé et Talon

L’Ambassadeur du Nigeria près le Bénin était au cabinet du Président de la République dans la matinée du jeudi 3 mai 2018. Il est allé présenter au chef de l’Etat, sa lettre de créance en qualité de nouvel Ambassadeur de son pays près le Bénin. Les deux personnalités se sont engagées, à cette occasion, à rendre plus performantes, les relations entre leurs pays respectifs.

Kayodé Oguntuasé est sorti « très heureux » de cette rencontre solennelle qu’il a eue avec la première autorité du Bénin. Il a confié qu’ils ont eu une discussion intéressante par rapport aux relations entre les deux pays. «Ensemble avec le président de la République, nous avons pris des résolutions pour la bonne marche des relations entre le Bénin et le Nigeria. En tant qu’Ambassadeur, j’ai promis de raviver les relations diplomatiques entre nos deux pays », a indiqué Kayodé Oguntuasé qui s’est engagé devant la presse à travailler pour solidifier lesdites relations. D’ailleurs, a-t-il précisé, « bien avant que le président ne reçoive ma lettre de créance, je m’étais déjà mis au travail. J’ai mené des actions dans le cadre de la construction d’un partenariat stratégique qui arrange les deux pays frères. Mon objectif est de faire en sorte qu’il ne s’agisse pas seulement de relations entre deux pays, mais aussi entre des personnes. Le Nigérian et le Béninois doivent pouvoir développer des relations particulières ».

Sur le plan du partenariat économique, l’Ambassadeur a dit avoir posé aussi des pas remarquables. Il a déjà fait envoyer au Nigeria des délégations pour dénicher les opportunités d’affaires. Et vice, versa. Et des discussions sont en cours pour faciliter également la libre circulation des biens et des personnes au niveau des deux pays. « Nous avons aussi débattu de l’intégration économique et le Président Patrice Talon m’a informé de la discussion qu’il a eue à Lomé récemment avec le vice-président du Nigeria à propos des problèmes économiques des pays de la sous-région », a ajouté l’Ambassadeur.

A en croire l’Ambassadeur, la proximité entre les deux pays doit être une opportunité à saisir. Il a estimé qu’on doit se compléter pour en tirer profit, aussi bien pour soi-même que pour les deux Nations. Si le Nigeria est en difficulté, le Bénin le ressent. Si ça va bien au Bénin, le Nigeria aussi en tire profit. A partir de cet instant, selon le diplomate, les citoyens des deux pays doivent travailler pour le développer leurs pays respectifs. Et quant à lui, il est prêt et est déjà au travail. « Le président m’a donné plein pouvoir de travailler dans le pays et je travaillerai pour ne pas le décevoir, ainsi que le président de mon pays », dira l’Ambassadeur avant de revenir sur les dispositions qu’il prend contre la porosité au niveau des frontières du Nigeria avec le Bénin, du Nord au Sud.

FF

  • Social Links:

Laisser une réponse