Dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de la Can, Cameroun 2019, les Ecureuils du Bénin affrontent ce samedi 17 novembre à l’Independance stadium de Bakau, à Banjul,…

Eliminatoires de la Can 2019 : Gambie # Bénin: Un bon état d’esprit attendu des Ecureuils à Banjul

Eliminatoires de la Can 2019 : Gambie # Bénin: Un bon état d’esprit attendu des Ecureuils à Banjul

Dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de la Can, Cameroun 2019, les Ecureuils du Bénin affrontent ce samedi 17 novembre à l’Independance stadium de Bakau, à Banjul, les Scorpions de la Gambie. Les poulains de Michel Dussuyer n’ont pas encore leur destin en main, bien que le résultat de cette explication soit déterminant pour la qualification à la phase finale de la compétition, au niveau du groupe D dans lequel évoluent aussi les Fennecs de l’Algérie et les Eperviers du Togo.

Les Ecureuils du Bénin ont rallié depuis hier, Banjul. Ils seront demain, les hôtes à jouer des Scorpions de la Gambie. A Cotonou, il y a quelques mois, ils se sont contentés du service minimum (1-0) face à leurs adversaires. En l’absence de leur maître à jouer, Stéphane Sessegnon, suspendu pour deux matches, après avoir écopé d’un carton rouge face aux Fennecs de l’Algérie, dans quel état d’esprit aborderont-ils cette rencontre à Banjul ? Telle est la grande question qui agite actuellement les esprits dans les milieux sportifs béninois.
Selon le selectionneur national, Stéphane Sességnon n’est pas un joueur que l’on peut facilement remplacer. N’empêche qu’au cours des quelques jours dont il a bénéficié avec son groupe pour préparer ce match à Cotonou, Michel Dussuyer a pris toutes ses dispositions. Avec des garçons comme Modou Jobe, Pa Modou Jagne, Bubacarr Saneh, Sulayman Marreh, Ablie Jallow, Mustapha Carayol, Lamin Jallow, Adama Jammeh, Assan Ceesay et Musa Barrow qui tous, évoluent à l’étranger, la Gambie, reconnait-il, sera difficile à jouer chez elle. Ce ne sont pas les Algériens et dans une certaine mesure, les Togolais qui s’en sont sortis in extremis (1-0), qui le démentiront.
Pour le Bénin, 2e avec 7 points et un goal-average nul derrière l’Algérie, 7 points (+2), et devant le Togo, 5 points (0) et la Gambie, 2 points (-2), les données sont claires. A Banjul, il doit, pour rester encore en vie, réaliser le meilleur résultat possible. En cas de victoire, il pourrait directement décrocher son billet qualificatif, si au même moment à Lomé, l’Algérie prenait le dessus sur le Togo. Dans le cas contraire et même si la Gambie l’emportait, il faudra attendre la 6e et dernière journée à Cotonou, contre le Togo, quel que soit le résultat de Lomé. Il est à préciser qu’une victoire face au Togo permettra à l’Algérie de se qualifier, avant de recevoir la Gambie.
Bref, dans ce groupe D, l’Algérie et le Bénin sont donc en ballottage favorable. Tous les deux peuvent se qualifier au cours de cette 5e journée. Mais une éventuelle défaite du Bénin à Banjul, relancerait la course pour la conquête du deuxième billet qualificatif. C’est dire, qu’en attendant, toutes les quatre équipes ont encore une chance de se qualifier.

  • Social Links: