La sentence est plus lourde. Le groupe Cerco est appelé à fermer ses portes. Ainsi en ont décidé les services compétents du ministère de l’enseignement supérieur. Suite à cette décision,…

Suite à la fermeture de son institut au Bénin : Le groupe Cerco rassure les étudiants et les parents

Suite à la fermeture de son institut au Bénin : Le groupe Cerco rassure les étudiants et les parents

La sentence est plus lourde. Le groupe Cerco est appelé à fermer ses portes. Ainsi en ont décidé les services compétents du ministère de l’enseignement supérieur. Suite à cette décision, ne pouvant laisser ses étudiants et leurs parents sur les carreaux, le groupe a pris ses dispositions. Implanté dans plusieurs pays dont la Côte-d’Ivoire, la France, le Burkina-Faso et la Chine, ce groupe rassure ses étudiants et leurs parents que les formations auxquelles ils ont souscrit se poursuivront, mais sur d’autres sites hors du pays, notamment en Côte-d’Ivoire.
A compter de la rentrée prochaine, le groupe Cerco offre à ses étudiants qui le désirent l’opportunité de poursuivre leur cursus académique au pays de Houphouët Boigny. En effet, des dispositions spéciales ont été prises à savoir le transport et l’hébergement gratuits pour les étudiants Béninois. En Côte-d’Ivoire, le groupe Cerco a obtenu tous les agréments et homologations de ses filières de formations en licence professionnelle et en master. L’autre bonne nouvelle est que l’institut Cerco vient d’être classé dans le top 5 des meilleures écoles de la Côte-d’Ivoire.
Le site de Cotonou servira à d’autres fins notamment pour abriter le siège de la fondation du groupe et le centre régional d’incubation et d’innovation ouvert pour le prototype et l’accompagnement des projets des jeunes entrepreneurs.

  • Social Links: