La bataille déclenchée depuis des mois par le gouvernement du Président Talon à travers les contrôles, les vérifications de la gestion des Directeurs généraux et autres responsables des sociétés d’Etat,…

Lutte contre la mauvaise gestion des ressources de l’Etat et l’impunité Corrupteurs et corrompus poussés par Talon vers la Justice

Lutte contre la mauvaise gestion des ressources de l’Etat et l’impunité Corrupteurs et corrompus poussés par Talon vers la Justice

La bataille déclenchée depuis des mois par le gouvernement du Président Talon à travers les contrôles, les vérifications de la gestion des Directeurs généraux et autres responsables des sociétés d’Etat, se poursuit et à pour objectif, d’assainir les finances publiques et d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre de ceux qui seront impliqués ou seront coupables de détournements de biens publics et de corruption.

Le pouvoir en place qui a accepté les critiques et les dénonciations des adversaires et détracteurs du Président Talon, n’entend donc pas baisser les bras. Il est actuellement déterminé à engager toutes les procédures afin que les pilleurs des ressources publiques et autres criminels économiques puissent répondre de leurs actes.
C’est ce qui explique tous les bruits et toutes les agitations qu’on observe actuellement au Bénin dans les rangs des partis de l’opposition et certains syndicats qui multiplient les mouvements de protestation, les grèves et autres manifestations comme pour faire pression sur le gouvernement et la Justice et les empêcher de jouer leur rôle, les empêcher de faire sanctionner et punir les coupables. Dans tous les cas, des informations persistantes font état de ce que le Chef de l’Etat n’entend pas reculer ou se faire intimider par ceux qui se croient intouchables même s’ils commettent des fautes graves. Ils pensent qu’avec le manteau d’opposant, ils sont au-dessus des lois de la République. Ca ne marchera pas. Les prétextes d’acharnement et de chasse aux sorcières avancés par certains leaders politiques, syndicalistes et opérateurs économiques ne sauraient émousser les ardeurs d’un Président de la République et son gouvernement décidés à poursuivre jusque dans leurs derniers retranchements, corrupteurs, corrompus et fossoyeurs de l’économie nationale qui pensent avoir le soutien de la rue qu’ils tentent de manipuler. Ils se mettent sous la protection des syndicats et de l’opposition pour tenter d’échapper à la Justice.
Cette époque est révolue avec le pouvoir de la rupture qui veut résolument aller jusqu’au bout de ses actions pour plusieurs raisons : ce sont les populations béninoises elles-mêmes qui ont réclamé à cor et à cri, à l’avènement du pouvoir du Président Talon, que tous les résultats des audits diligentés dans les sociétés d’Etat soient rendus publics. Les Béninois ont exigé que cette fois-ci, il y ait du concret au sujet de la lutte contre la corruption et l’impunité. Ensuite les critiques fusent de part et d’autre des adversaires du pouvoir qui doutent de la capacité du gouvernement à mobiliser les ressources pour réaliser le Pag « Bénin révélé ». Alors Patrice Talon n’a-t-il pas raison de solliciter la Justice à travers des procédures légales pour faire payer à l’Etat ceux qui lui ont volé des milliards et qui sont libres de leurs mouvements en continuant de narguer le peuple ? Toute la vérité est là. La situation économique désastreuse que connaît le Bénin est aussi et surtout liée à ces crimes restés impunis que certains de mauvaise foi tentent de voiler ou de protéger. La Justice doit prévaloir et ceci malgré les agitations vaines et stériles de ceux qui veulent faire barrière à la manifestation de la vérité. Ils devront être mis hors d’état de nuire par les citoyens épris de paix et attachés au respect des lois de la République sans lesquelles aucune nation ne peut relever les défis de son développement. Les patriotes gagnent donc à soutenir le Président Talon et son pouvoir contre la corruption et l’impunité pour que le pari soit gagné dans l’intérêt supérieur de la nation béninoise.
Euloge R. GANDAHO/LE GRAND MATIN

  • Social Links: