Les forces vives de la province du Ganzourgou ont manifesté leur soutien aux forces de défense et de sécurité, ce dimanche 28 octobre, en leur offrant du matériel roulant. C’était…

Lutte contre le terrorisme : Zorgho solidaire des FDS et du président Roch Kaboré

Lutte contre le terrorisme : Zorgho solidaire des FDS et du président Roch Kaboré

Les forces vives de la province du Ganzourgou ont manifesté leur soutien aux forces de défense et de sécurité, ce dimanche 28 octobre, en leur offrant du matériel roulant. C’était à la faveur d’une marche organisée à Zorgho. L’occasion faisant le larron, les manifestants ont également réitéré leur « constant engagement » à accompagner le président du Faso, Roch Kaboré.

De Samorogouan à Nassoumbou, en passant par Bagassi, Ouagadougou, Natiaboani, les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont toujours payé un lourd tribut dans les attaques terroristes. Pour les forces vives du Ganzourgou, province d’origine du président du Faso, Roch Kaboré, toutes ces attaques n’ont qu’un seul but inavoué : enrayer le nouvel espoir des populations et empêcher le Burkina d’aller vers des lendemains meilleurs.

Les forces vivent ont entamé la marche sur les coups de 11heures

Ainsi, pour manifester leur soutien aux FDS, une marche a été organisée dans la ville de Zorgho. Vêtus de tee-shirts à l’effigie du président Kaboré, les manifestants ont scandé « La patrie ou la mort, nous vaincrons » tout le long du trajet, jusqu’au haut-commissariat. Là, une déclaration a été lue et deux motos tout-terrain remises au premier responsable des lieux, Robert Zoungrana, au profit des FDS.

De la déclaration, l’on retiendra la disponibilité des forces vives à soutenir les FDS, à travers une franche et sincère collaboration dans la lutte contre les forces du mal. Aussi, les marcheurs du jour ont réitéré leur « constant engagement » à accompagner le locataire de Kosyam.

Le Haut-Commissaire de la province a rassuré les manifestants

Prenant la parole, le haut-commissaire a rassuré ses hôtes de la détermination des FDS à bouter l’ennemi commun hors du Burkina Faso. « Que Dieu assèche nos larmes et que les larmes de nos ennemis, qui ont déjà commencé à couler, coulent davantage », a souhaité Robert Zoungrana.

A sa suite, le maire de Zorgho, Jacques Kaboré, dira qu’en plus de sa commune, celles de Koupéla et de Tenkodogo ont témoigné leur soutien aux FDS. A l’en croire, ces mobilisations réconfortent les élus dans leurs actions pour un Burkina de paix et mieux sécurisé.

Une vue du matériel roulant destiné aux FDS

Par ailleurs, les organisateurs de la marche ont annoncé qu’un appel à contributions a permis de mobiliser plus de neuf millions de francs CFA pour soutenir davantage les soldats et les limiers dans leurs missions.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

  • Social Links: