La Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) a tenu, le lundi 19 novembre 2018, son audience après le report de la semaine précedente due à la…

Escroquerie via internet Plusieurs individus condamnés par la CRIET

Escroquerie via internet Plusieurs individus condamnés par la CRIET

La Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) a tenu, le lundi 19 novembre 2018, son audience après le report de la semaine précedente due à la « Semaine de l’Avocat’’.

Sur les 10 dossiers inscrits au rôle à l’audience, 04 ont été vidés. Ces derniers sont relatifs à l’escroquerie via internet.
Dans le premier dossier, deux jeunes Béninois, G. E et V. B, ont été condamnés à 7 ans d’emprisonnement ferme et à verser chacun 1.000.000 FCFA d’amende ferme et aux frais. Ils sont aussi condamnés à payé solidairement à leur victime, la somme de 102.000 FCFA à titre de dommages-intérêts.
Les deux individus sont inculpés d’avoir escroqué via internet, un ancien ministre de l’ex président Boni Yayi.
04 individus de nationalité nigériane ont aussi été condamnés pour escroquerie via internet. Dans leur mode opératoire, ils utilisent des comptes Facebook avec des images d’autrui et envoient des messages à leurs victimes pour les dépouiller de leurs biens avec des chantages et menaces.

De lourdes peines
Placés sous mandat de dépôt le 17 juillet 2018, la Cour a jugé de les maintenir dans les liens de la prévention, et les condamne chacun à 05 d’emprisonnement ferme, et 1.000.000 FCFA à verser à l’Etat béninois pour dommages-intérêts.
Le troisième dossier concerne la condamnation de deux jeunes Béninois âgés de 21 et 24 ans. Pour escroquer leurs victimes, ils se font passer pour des orphelins en utilisant de fausses images. Interpellés par la police, ils ont été mis sous mandat de dépôt le 16 août 2018. Les prévenus n’ont pas nié les faits à l’enquête préliminaire ainsi qu’à la barre.
Ils ont été condamnés à 05 ans d’emprisonnement ferme et à 1.000.000 FCFA d’amende ferme chacun. Ils paieront également 2.000.000 FCFA chacun à l’Etat à titre de dommages-intérêts.
La Cour ordonné la confiscation du scellé.
Dans le dernier dossier, il s’agit de la condamnation du sieur M.T, poursuivi aussi pour escroquerie via internet. Placé sous mandat de dépôt le 26 octobre 2018, il a été condamné à 05 ans d’emprisonnement ferme et à 1.000.000 FCFA d’amende ferme et aux frais.
Lors de ses réquisitions, le ministère public a fait part de la volonté de la justice béninoise à décourager les auteurs qui s’adonnent à cette sale besogne.
Etaient présents à cette audience, le président de la CRIET Cyriaque Dossa, le procureur substitut Célestin Kponnon, les assesseurs Adamou Moussa et Cyprien Tchibozo ainsi que le greffier Léonce Adjado.

Akpédjé AYOSSO

  • Social Links: