Comme à l’accoutumée, les dignitaires de l’art divinatoire se sont retrouvées à Cotonou ce 1er décembre  pour la consultation annuelle dénommée ‘’Tôfa’’. Les signes présentés par la géomancie sont annonciateurs…

Tôfa2019 : Entre polémique et réalisme

Tôfa2019 : Entre polémique et réalisme

Comme à l’accoutumée, les dignitaires de l’art divinatoire se sont retrouvées à Cotonou ce 1er décembre  pour la consultation annuelle dénommée ‘’Tôfa’’. Les signes présentés par la géomancie sont annonciateurs de bonnes nouvelles. Selon les interprétations des prêtres de la religion endogène, 2019 sera une année prospère et apaisée au plan social, politique et économique. Seulement, les différentes interprétations des signes  de cette consultation  révélées par les géomanciens Béninois ont suscité une vive polémique au sein de l’opinion nationale.

Sous quels signes divinatoires la nation béninoise pourrait se reposer pour que 2019 soit une année prospère et paisible pour tous les citoyens ? A cette question, c’est le signe “Woli Ofu’’ qui est sorti. Un signe positif, selon les praticiens de cette science.  Le ‘’Tôfa’’  rassure donc  les uns et les autres. L’oracle indique clairement qu’il aura moins de difficultés et de souffrances l’année prochaine. Les interprétations font état de ce que le bonheur est déjà à la porte de chaque citoyen. Ce premier développement n’a pas laissé indifférent les observateurs de l’actualité nationale. Pour certains, en 2019, il aura les élections législatives. Et nul n’ignore l’argent qui circule et se distribue à chaque joute électorale au Bénin. C’est donc normal que les souffrances des populations soient un peu allégées. D’autres estimes que, l’actuel ‘’Tôfa’’ a été sans doute téléguidé. Sur les réseaux sociaux, les réactions ont pris une tournure plus piquante mettant en cause la crédibilité des dignitaires de la géomancie béninoise.

Reçu sur l’émission ‘’Sans Langue de Bois’’ de la radio Soleil fm du dimanche 02 décembre 2018, David Koffi Aza, prêtre de la religion traditionnelle et initiateur de ‘’Tôfa’’ a balayé du revers de la main toutes ces accusations. Selon ses explications, le Fâ est une science et ne peut être en aucun cas manipulé pour une raison ou une autre. «  Je ne peux demander au Fâ de dire le contraire ce qu’il révèle » a-t-il déclaré. A en croire ses propos, les interprétations se basent sur les signes que présente le  ‘’Fâ’’. Il ajoute par ailleurs que nombreux sont les dignitaires de la géomancie qui étaient présent à cette séance de consultation annuelle. Et tout s’est passé devant une foule immense. David Koffi Aza rassure que le ‘’Fâ’’ ne ment pas et que depuis douze (12) ans que cet exercice a commencé, toutes les annoncent  du ‘’Tôfâ’’  se révèlent  dans le pays. Il a par ailleurs fait remarquer qu’à chaque consultation annuelle du ‘’Fâ’’, on observe ces genres de polémiques. Car, justifie-t-il, la politique s’en mêle et chacun tente de tirer le drap de son côté. Alors qu’on ne peut pas corrompre le ‘’Fâ’’, a expliqué l’invité de Soleil fm du 02 décembre 2018. Il invite les polémistes à plus d’attention sur les interprétations de ‘’Tôfa’’.

Au sujet de l’annonce du retour des exilés politiques, David Koffi Aza signale que contrairement aux réactions de certains citoyens, le ‘’Tôfa’’ demande au Chef de l’Etat de gracier ceux-là pour qu’ils puissent revenir au pays et l’aider à construire la nation. Car lui seul ne peut rien. Autrement dit, la consultation est positive pour le Bénin. Il suffira donc de respecter et de mettre en application ses préceptes et aussi de faire  les cérémonies demandées par les divinités.

Par Dieudonné AWELE

  • Social Links: